La purification des cristaux.
Publié le 18 décembre 2011 par Rudy Cochet

Bonjour à toutes et à tous,

Après vous avoir fait découvrir une approche de la genèse des pierres et minéraux, je vous propose aujourd’hui différentes méthodes pour purifier les cristaux.

Il faut savoir que, lors de son extraction de la Terre, un cristal qui est une mémoire vivante, va se charger d’énergies produites par toutes les personnes qui vont entrer en contact avec celui-ci.

Donc, nous pouvons dire, sans risque d’erreur majeure, que lorsque vous ferez l’acquisition d’un cristal, celui-ci aura une charge d’énergie dans un sens ou l’autre, mais vous ne pourrez pas déterminer sa polarité, puisque vous n’aurez aucune information relative aux êtres qui auront eu un contact physique avec le cristal.

L’étape essentielle et vitale suivante va donc consister à purifier votre achat, puisque vous ne savez rien sur ce qui s’est passé depuis que votre pierre a vu la lumière du jour.

Différentes options sont possibles pour nettoyer un cristal, mais sachez que vous devez d’abord connaître si votre pierre va supporter le sel, l’eau, pour être purifiée. En effet, vous ne seriez pas très heureux de voir apparaître de la rouille sur votre collier d’hématite ou de constater que votre malachite se désagrège après un séjour dans le sel.

Dans la majorité des cas, sauf exception citée comme précédemment, vous pourrez utiliser cette méthode simple que nous appliquons depuis de nombreuses années et qui donne des résultats dans les soins avec la lithothérapie de manière efficace et très positive pour votre corps et la problématique posée.

Nous commencerons donc par prendre un récipient adapté à la taille de votre cristal. Par exemple, une petite tasse suffira pour un éclat de pierre; et il vous faudra un plus grand réceptacle pour une druze de cristal.

Nous mettrons une couche de sel gros au fond du récipient, voire mieux du sel de Guérande, ensuite déposer la pierre sur cette épaisseur de sel, puis la recouvrir entièrement jusqu’à disparition visuelle du cristal. Il est évident que plus votre cristal sera gros, plus il vous faudra une quantité de sel impressionnante. Nous laissons ainsi le minéral pendant une période de 3 jours complets.

Vient le moment de sortir de son bain de sel, la pierre que nous allons ensuite purifier avec de l’eau, sauf exception, pour la plupart d’entre nous au robinet d’eau froide, ou pour d’autres mieux lotis dans l’eau d’une source courante. Un bain de soleil d’une journée parachèvera cette purification dans son ensemble. On peut y ajouter une nuit complète à la Lune, si vous le désirez, celà n’en sera que bénéfique. Sachez également que certaines pierres n’ont besoin que de Soleil.

Après, vous allez pouvoir porter votre cristal. Mireille et moi travaillons principalement qu’avec des pierres brutes très efficaces, car non travaillées par l’homme. Ayez une approche prudente vers les pierres roulées; nous pourrons vous dire pourquoi si vous désirez en savoir plus à ce sujet.

Lors du port de votre pierre, celle-ci doît être seule et sans contact avec des clefs, mouchoir, pièces de monnaie ou tout autre corps étranger qui pourrait se trouver dans la poche. Ceci est impératif, sinon vous ne bénéficierez pas de l’énergie pleine et potentielle de votre cristal.

L’entretien, quant à lui, est d’une simplicité enfantine. Lors de votre passage sous la douche, il vous suffit de le nettoyer et surtout de bien le rincer, puis de le laisser sécher tout seul, comme un grand.

Pour le poser pour sa nuit bien méritée, le mettre sur une étagère sans volume bouché en dessous, et surtout pas à proximité d’appareillage électronique.

Voilà l’essentiel sur la purification des cristaux. D’autres méthodes plus rapides et tout aussi efficaces existent, et nous sommes à votre écoute pour vous renseigner et étudier vos suggestions sur ce sujet.

Amitiés

Mireille et Rudy.