Le Cantal et ses mystères.
Publié le 1 juillet 2012 par Rudy Cochet.
Bonjour à toutes et à tous,

Il y a un bon moment que vous n’avez pas eu de nouvel article. Dont acte, et nous allons vous parler de cette semaine que Mireille et moi-même avons passée dans la vallée de la Jordanne.

Pour débuter, nous avons continué notre étude sur le site de Saint Cyrgues de Jordanne, pour découvrir que sur une année complète d’installation d’un système de correction au niveau vibratoire, il y a eu une baisse d’environ 10 000 Bovis.

Nous en étions à 65 000 Bovis, lorsque nous avons effectué la mise en place de ce correcteur très particulier. Pour information, le taux vibratoire d’origine était de 4 000 Bovis sur l’ensemble du village, ce qui était, vous en conviendrez, extrêmement préjudiciable sur pas mal de choses dans la vie quotidienne et privée des âmes de cette commune.

Alors, pourquoi cette baisse de taux ?. Ne nous alarmons pas de façon précipitée, nous pensons que de nombreux endroits aimeraient avoir un taux aussi fort en permanence. Nous avons, de notre côté, noté une amélioration nette et positive d’après les témoignages recueillis sur place, et après étude approfondie, la décision que nous avons reçue est de laisser en place tel quel le système, sans en changer la disposition ou la force vibratoire corrective.

Pour information, nous vous donnons les taux vibratoires qui existent dans des églises ou des cathédrales encore « pures ».

Eglises: ordre moyen de 14 000 à 18 000 Bovis.

Cathédrales: ordre moyen de 17 000 à 25 000 Bovis.

Continuons notre périple dans ce charmant département, pour vous soumettre une énigme.

Nous sommes allés au Puy de Peyre Arse, situé dans le parc volcanique protégé, qui se trouve au fond de la vallée de la Jordanne. Partant d’un point situé à 1236 mètres d’altitude, il nous a fallu monter à environ 1800 mètres. Nous vous laissons deviner le dénivelé que nous avons dû aborder, avec en prime une chaleur digne du Languedoc. Une information de gens du pays nous avait été donnée, comme quoi une boussole sur ce site perdait le Nord magnétique.

Arrivés sur place, nous avons commencé par demander les autorisions nécessaires pour pouvoir effectuer notre étude. Après, nous avons décidé d’un commun accord de ratisser l’endroit avec nos boussoles réglées sur le Nord magnétique; rien de spécial à noter dans notre avancée sur ce lieu. Prenant également le taux vibratoire de l’endroit séparément, nous avons trouvé le même résultat: 10 500 Bovis, assez exceptionnel dans la nature vous en conviendrez!

Puis, nous avons décidé de chercher sur des zones plus étroites en superficie, ce qui nous a amené dans un site d’éboulis de rochers volcaniques. Travaillant alors sur les roches directement, nous avons constaté que deux boussoles séparées de quelques centimètres étaient en désaccord total. Par exemple, l’une nous donnait bien le Nord magnétique, alors que sa voisine nous indiquait l’Est. Plutôt surprenant, qui plus est sur une autre roche nous avions le Sud!! Comment alors percevoir cette anomalie du magnétisme terrestre?

Nous vous laissons le soin de réfléchir à cette énigme, que nous avons résolue après un temps de réflexion et d’analyses sur ce dérangement magnétique. Apportez vos commentaires ou solutions, nous vous rendrons réponse sans problème dans notre prochain article.

En aparté, nous vous dirons que la Nature nous a donné de magnifiques moments, en faisant apparaître des marmottes, une biche, des chamois et des mouflons. Sans oublier les paysages, les fleurs, les odeurs fortes de la nature en plein boom.

Si vous avez envie d’aller visiter cette vallée, n’hésitez-pas et pensez à vous arrêter pour une pause déjeuner au Puech Verny à Saint Cyrgues de Jordanne, la table faite maison de produits locaux y est succulente; Huguette et Anna se feront un plaisir de vous y accueillir!

Voilà pour ce nouvel article qui nous l’espérons vous aura ouvert vos petites antennes cachées.

Amitiés.

Mireille et Rudy.