10 Août 2017:

 

Tout s’arrête à 6 heures du matin, quand je cherche Ayka.

 

La retrouver posée, entre les deux voitures, couchée, calme, paisible même, et je comprends…….

Une âme est partie rejoindre la Lumière.

Douze ans, deux mois, dix jours: temps de vie passé sur notre planète par Ayka.

 

Aujourd’hui encore, l’impression de sa présence sur la terrasse, d’entendre le bruit de ses pattes sur les feuilles tombées autour de la maison, surtout un grand vide…… quand vous êtes en permanence auprès d’elle, qui m’aura appris énormément de choses dans la vie.

 

 

Petit retour en arrière: huit ans auparavant, où je découvre Vergèze, un lieu où vivre, mais également une chienne Boxer, appelée Ayka. Je ne le sais pas encore, mais ma vie change au premier contact. Elle a su conquérir mon cœur sans que je m’aperçoive de quoi que ce soit.

Ballades sur la plage, où elle me montre son intelligence et surtout son espièglerie, car délacer une chaussure en courant sans s’arrêter et sans vous toucher, alors là, respect.

Son regard profond qui vous scanne et pétille de malice pour vous demander ce qu’elle veut sans en avoir l’air.

Je ne saurais oublier également cette perception profonde en soi en la regardant immobile, vous fixant, avec cette sensation imminente qu’elle va vous faire la bêtise du siècle!!!

Et puis, tant et tant d’autres choses au quotidien:

  • Les caresses qu’elle adorait, également les jeux.
  • Les promenades quotidiennes.
  • Sa peur des orages.

Son adoration pour Mireille, sa maîtresse.

 

J’ai eu le privilège d’observer ce lien particulier qui les unissait.

Comment expliquer cela?

La façon la plus simple est de vous dire qu’il n’y avait pas de mots criés ou violents envers elle; un simple regard suffisait et Ayka obéissait. Si je peux me permettre, je parlerai d’osmose, de communion entre ces deux âmes.

Petit exemple: tous les jours, Ayka se positionnait au bout de la terrasse, couchée, les oreilles attentives et dressées, regard pointé vers le portail. Elle attendait le retour de Mireille, et dès son arrivée la fête des retrouvailles, simple, vraie, si profonde.

 

Autre chose: Ayka adorait l’eau et la mer. Elle avait un jeu favori qui était le  » sauvetage en mer « .

Mireille se baignait au loin et faisait semblant de se noyer en poussant quelques cris. Ayka qui faisait des va et viens sur la plage, sans quitter des yeux sa maîtresse, s’immobilisait soudain et fonçait dans les vagues vers Mireille, allongée dans l’eau, et nous la ramenait, soit en prenant dans sa gueule le chouchou dans les cheveux de sa patronne, soit en tirant également une corde que Mireille avait pris soin d’emporter. Une fois sa mission ( son jeu! ) accomplie, elle était très fière d’avoir réussi!!!

En fait, ses capacités et l’amour qu’elles se portaient l’une à l’autre faisait qu’il n’y avait qu’une seule entité dans l’eau!

D’ailleurs, la confiance portée à Mireille par Ayka amenait des moments inoubliables dans tous les jeux aquatiques……

 

Le temps passe, et comme tout être vivant, le vieillissement est présent. Nous la voyons baisser de forme par étapes. D’abord, le poil du museau qui devient grisâtre, puis son déplacement moins vif, moins dans la durée des courses dont elle raffolait. Une fatigue qui la gagne insidieusement, et moins de jeux, etc……

 

Amies lectrices et amis lecteurs, vous devez vous dire que jusqu’ici tout est normal, venant de personnes ayant fortement aimé leur chienne….. Oui, bien sûr, mais pas que……

 

Depuis deux ans, Mireille s’étant aperçue du déclin de la santé d’Ayka, prend la décision de l’épauler et de la soulager dans ses douleurs d’animal senior.

Nous commençons par une cure de curcumine qui se terminera à son dernier repas. Une dose dans ses  croquettes au quotidien et devinez ? Elle aimait….. et cela faisait beaucoup de bien à l’ensemble de son corps. Dans un second temps, mise en place d’un suivi en radionique.

L’occasion est trop belle, d’une part, afin qu’elle souffre moins de son arthrose qui gagne du terrain, et qu’elle se sente le mieux possible ; d’autre part, observer sur les animaux l’incidence du système mis en place pour elle.

 

Réflexions, interrogations, car nous avons des résultats probants sur les humains, mais qu’en est-il sur les animaux?

 

Mireille prend en mains la mise en place du dispositif. Elle décide de travailler sur des axes principaux, comme la fatigue, l’arthrose, et les douleurs. Photographie, Pierre de Castries et cristaux relatifs aux problématiques d’Ayka sont mis en action.

Une fois le système en fonction, il nous reste à effectuer deux contrôles quotidiens, matin et soir. Nous n’oublions pas de vous signaler qu’une étroite observation de notre princesse est également mise en place. Le constat est des plus simple: avec beaucoup de patience, d’abnégation, d’amour transmis à ce phénomène à quatre pattes, nous savons que la radionique lui a permis d’avoir eu une vieillesse tranquille, avec le moins de problèmes physiques possibles. Nous sommes convaincus, également, que les soins à distance ( radionique ) interviennent sur la longévité des sujets suivis. Constatations actuellement en cours…..

 

Tout cela nous encourage  encore plus à travailler, quand nous le pouvons, avec ce système de soins si riche d’enseignements, mais aussi de résultats positifs.

 

Cet article hommage à Ayka ne saurait se terminer sans vous parler de cette photo placée en introduction. En effet, elle est emplie de symboles simples qui représentaient bien Ayka. Si vous observez attentivement, nous allons retrouver différentes images.

  • Le mur représente la Terre où elle est bien posée, confiante et prête à progresser.
  • Le bleu du Ciel nous montre sa pureté, l’Air son espace de liberté.
  • Les nuages nous montrent les épreuves qu’elle a traversées ( Elle a eu sa dose! ) et dont Ayka s’éloigne.
  • Oreilles dressées, truffe humide, yeux mi-clos, observation et écoute mine de rien.
  • Langue tirée comme pour te dire: tu vois, tout va bien et je ne vais pas tarder à te jouer un tour.

D’autres interprétations sont toujours possibles!!!

 

Pour clôturer cet hommage, nous lui souhaitons beaucoup de joie et de bonheur dans sa nouvelle vie.

 

Ayka nous t’aimons!

Merci également à toutes les personnes qui nous ont soutenu et réconforté.

Merci pour votre patiente lecture.

 

Amitiés.

Mireille et Rudy.